En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le cerf-volant met de l’électricité dans l’air

L'énergie du futur prend de la hauteur

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 16 oct. 2016

Le cerf-volant met de l’électricité dans l’air

L’énergie. C’est LE grand enjeu du futur. Pour en produire, l’Homme a appris à se servir des éléments qui l’entourent. Parmi eux, le vent fait tourner les énormes hélices des monstres bruyants et coûteux que sont les éoliennes. Tout ça va changer : on vous présente aujourd’hui une alternative on-ne-peut-plus crédible à l’énergie éolienne : le cerf-volant. Une région du sud de l’Ecosse devrait être alimentée par ces jouets tourbillonnants d’ici 2025. Une alternative qui a le vent en poupe.

Et si l’une des solutions du futur en terme de production électrique se cachait dans l’un des jouets préférés des enfants ? Bill Gates en est en tout cas convaincu : le cerf-volant est l’énergie de demain et il pourrait, à lui-seul, régler les problèmes énergétiques du monde entier. Une théorie résolument optimiste qu’on veut bien croire. Surtout que ce bon vieux Bill n’est apparemment pas le seul à le penser puisque l’Ecosse prévoit de s’en servir pour alimenter toute une région d’ici 2025. Les grands esprits se rencontrent et l’avenir prend son envol.

En réfléchissant un peu, tout semble évident : porté par le jet-stream, ce courant d’air rapide circulant dans l’atmosphère 6 000 mètres au-dessus de nos têtes, le cerf-volant a tout pour produire une énergie propre à faible coût. Au sud-ouest de l’Ecosse, la petite ville de Stranraer accueille le West Freugh Range, un site appartenant au Ministère de la Défense. C’est précisément dans ce secteur qu’un réseau de 500 kilowatts alimentés par des cerfs-volants sera installé. 

L’énergie contre vents et marées

Intitulé "kytoon" (abréviation de kite et balloon), le système assure une production continue grâce à la coordination des cerfs-volants : quand l’un monte, l’autre descend. Porté par Kite Power Solutions (KPS), société britannique chargée de l’installation, le projet pourrait générer des centaines de mégawatts d’ici neuf ans. 

Mais la grande différence avec les autres alternatives énergétiques est financière. Pour KPS, le coût de production sera suffisamment faible pour se payer le luxe de se passer des subventions gouvernementales, choses rarissimes dans le cadre d’un projet d’énergie renouvelable. En comparaison avec l’énergie éolienne offshore, le système kytoon coûterait deux fois moins cher. Et qui dit faibles coûts de revient dit aussi "tarifs énergétiques libres". Et ça, c’est vraiment très bon pour les consommateurs que nous sommes.

Eclairs de génie dans le ciel

Flottant à 450 mètres d’altitude, les cerfs-volants mesureront 40 mètres de large et généreront 2 à 3 mégawatts d’électricité chacun, soit l’équivalent de la production d’une éolienne de 100 mètres de haut. Qu'elle soit visuelle ou sonore, la pollution vous doit un grand merci 

Nos systèmes se contentent de flotter librement ; or, le coût de l’amarrage et de l’entretien du cerf-volant est beaucoup plus faible que celui d’une éolienne offshore David Ainsworth, directeur du développement des affaires de Kite Power Solutions

Forcément, la nouvelle ravit les experts comme WWF Ecosse : "Cette technologie nous offre la perspective d’une nouvelle façon d’exploiter le vent, et notamment dans les endroits où il serait impossible de maintenir un parc éolien, confie Lang Banks, directeur de l’association. En plus de réduire le coût de l’énergie, cette technologie pourrait nous aider à mettre fin à la dépendance aux énergies fossiles dans le contexte du changement climatique". Qu’on se le dise : le futur passe par un grand retour en enfance. Et c’est pas pour nous déplaire. 

Source image : © Maulshri / Kite Power Solutions / CNBC

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Les génies du futur

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe