En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ovre Forsland, la fabuleuse centrale hydroélectrique

En Norvège, le temple de l'énergie propre décore la nature

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 13 sept. 2016

Antoine Lebrun

Ovre Forsland, la fabuleuse centrale hydroélectrique

La Norvège n’en finit plus de montrer le bon exemple. Au coude à coude avec son voisin suédois dans la course au leadership mondial de l’écologie, la Norvège s’est spécialisée dans la construction de centrales hydroélectriques. Parmi une flopée de bâtiments, la centrale d’ocre Forsland sort clairement du lot. Les raisons ? Sa production gigantesque et son design parfait.

Qui a dit que l’écologie n’était pas design ? La Norvège est le paradis ultime des amoureux de la planète. Véritable locomotive de l'écologie mondiale, la terre des Fjords n'en finit plus de prouver sa toute-puissance. Avec 99 % de sa production totale d’énergie issue de centrales hydroélectriques, le pays scandinave parvient désormais à allier écologie et architecture pour bâtir des structures bluffantes de capacités comme d’esthétique. 

Cette merveille d'architecture, c'est Ovre Forsland ! Confortablement nichée entre une rivière et une vaste forêt de sapins, la centrale hydroélectrique construite en 2012 approvisionne 1 600 foyers en électricité. C’est peu dire que le dispositif est important. Mais en plus de ses qualités certaines, Ovre Forsland attire surtout pour son look. 

Une production égale à toutes les centrales québécoises réunies

Totalement renouvelable, la centrale a été construite en Kebony, une sorte de bois fortement renforcé par le biais d’un additif écolo. Non loin d’elle, une énorme chute d’eau de 157 mètres, la Forsland, lui permet de produire plus de 30 gigawatts d’énergie par heure. En guise de comparaison, c’est à peine moins que la puissance électrique générée par l'ensemble des 59 barrages hydroélectriques d’Hydro-Québec. Les présentation sont faites. 

Derrière ce projet : Torkil Nersundla et la société HelgelandsKraft. Chef du projet, Torkil a expliqué au Guardian que les architectes à l’origine du bâtiment avaient pris en compte la beauté du lieu pour effectuer leur travail : 

“C’est un endroit parfait. La région est connue pour sa nature spectaculaire, nous avons donc voulu un bâtiment qui soit à la hauteur de cet environnement fantastique.” Torkil Nersundla, chef du projet Ovre Forsland

Et le résultat fait l’unanimité. Locaux et touristes s’y précipitent en masse, ravis d’admirer le paysage en plus de s'inspirer de l’utilisation de l’énergie hydraulique renouvelable faite par la Norvège. Fiers de leur création, Torkil Nersundla et ses compères espèrent bien prouver au gouvernement que l’énergie hydraulique peut (et doit) être le futur de l’énergie et que son développement doit être une priorité. Et pour ça, ils ont pas mal d'atouts. 

Source image : © Stein Hamre Arkitektkontor/Bjorn Leirvik

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier L'air part en fumée

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe