En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Au Japon, l’un des principaux quotidiens…fleurit quand on le plante !

Voilà un média qui fait une fleur à l’écologie…

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 12 févr. 2017

Au Japon, l’un des principaux quotidiens…fleurit quand on le plante !

On connaissait la capacité du papier journal à s’enflammer dans un beau feu hivernal. On connaissait moins ses vertus pour le jardin ! Au Japon, l’un des principaux quotidiens, Le Mainichi Shinbun, est fabriqué à partir d’un astucieux mélange écolo. Résultat : il se change en fleur lorsqu’on le plante ! Oui oui.

Avez-vous déjà essayé de planter un vieux journal dans votre jardin ? Si non, tentez vite le coup, vous verrez qu’il se passe…absolument rien ! C’était à prévoir me direz-vous… Oui mais non. Au Japon, Le Mainichi Shinbun (毎日新聞, au cas où des Japonais nous liraient) est un quotidien tiré 5,5 millions d’exemplaires. Après plus de cent ans d’existence, le média a décidé de prendre un énorme virage en faveur de l’écologie. Comment ? En rendant sa version papier…plantable comme une graine !

Créé en 1872, Le Mainichi Shinbun, également propriétaire de la chaîne TBS, est bien connu des Japonais pour ses postures bien souvent favorables à l’environnement. Une green attitude qui se traduit désormais jusque dans la composition du canard. Fait d’un mélange de papier recyclé, de graines d’herbe, d’eau et de fines fleurs comme des coquelicots, des roses ou des marguerites, le journal se change en fleur une fois planté. Evidemment, il est préalablement nécessaire de l’émietter un peu et de l’enfouir sous une terre arrosée.

Le journal qui fait une fleur à l’écologie

Très justement baptisé Green Newspaper, le projet instauré depuis plusieurs années s’avère être un succès total. Et on comprend bien pourquoi. Mais derrière ce coup de génie se cache une opération de communication orchestrée par une agence publicitaire nommée Dentsu. Une bien belle idée dans un pays où la consommation frénétique tend à laisser de plus en plus de place aux valeurs écologiques.

Ne nous reste plus qu'à croiser les doigt pour que l’initiative arrive jusqu’aux oreilles de nos chers journaux français… D’ici là, vous pouvez toujours lire la version numérique du quotidien (disponible en anglais juste ici). Mais c’est quand même bien moins écolo...

Source image : © Peopleofprint / Frizzifrizzi

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Déchets et gestes

Rejoins le projet HelloDemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe