En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

90 jours : on a testé la nouvelle appli écologeek !

Défis de joie pour changer d'habitudes

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 4 juil. 2016

90 jours : on a testé la nouvelle appli écologeek !

Vous voulez changer vos habitudes. Mais comme les enfants, vous n’arrivez à rien si personne n’est derrière vous à vous encourager. Comme votre maman n’a plus envie d’accomplir cette tâche, c’est 90 jours qui s’y colle. 90 jours, c’est une appli qui vous propose de relever des défis pour protéger l’environnement. C’est ludique, utile et vraiment pas compliqué.

On vous connaît par coeur : vous ADOREZ les défis. Impossible pour vous de tourner les talons lorsqu’un ami vous estime incapable d’accomplir un acte. C’est plus fort que vous, c’est votre nature, vous aimez montrer au monde de quoi vous êtes capable. Saviez-vous que vous pouviez assouvir cette soif de performance tout en gâtant l’environnement ? Le secret : 90 jours. Non, on ne va pas vous parler d’abstinence, on n’est pas si exigeant… 90 jours, c’est une application disponible sur Android, iOS et le web qui vous incite à surmonter de multiples défis pour changer vos habitudes de consommation. Principe ludique et résultat garanti. 

Une fois l’appli téléchargée (gratuitement) et ouverte, un rapide questionnaire s’offre à vous : "vous êtes déjà en train de vous demander pourquoi vous avez commencé 90 Jours ?", "êtes-vous paniqué à l’idée de ne pas pouvoir manger ce qui vous fait envie ?", "vous dîtes-vous souvent que, finalement, une personne de plus ou de moins qui agit, ça ne change pas grand chose ?" et "avez-vous envie de changer vos habitudes ?". Autant de questions permettant de cerner votre profil et votre motivation afin d’adapter les défis les plus adéquates à votre personnalité. Evidemment, si toutes vos réponses reflètent l’égoïste-flemmard qui sommeille en vous, on ne donne pas cher de la durée de vie de l’appli sur votre smartphone… Mais là n’est pas le but.

Pipi sous la douche et boycott EDF

Au programme, rien de fondamentalement insurmontable mais des challenges plus compliqués que d’autres. Quitter EDF ou encore limiter sa consommation de viande risque d’être difficile dans l’immédiat de certains. Step by step. En revanche, l’appli regorge de défis aussi simples qu’évidents : préférer le vinaigre blanc aux produits industriels pour nettoyer une tâche, brancher ses appareils électroniques sur une multiprise avec interrupteur ou encore faire pipi sous la douche (on n’a pas dit que vous deviez prendre une douche à chaque fois que votre vessie vous démange hein…). Ca vous paraît dans vos cordes ? Alors dépêchez-vous donc ! 

Puisqu’il faut bien s’auto-féliciter, 90 jours vous accompagne en quantifiant l’impact en CO2 et en eau que représentent vos bonnes actions. Une fois cumulées, ces valeurs serviront à vous donner un aperçu global de votre empreinte environnementale. C’est à ce moment là (et pas avant) que vous pourrez faire enfler vos chevilles devant les copains et réclamer la Légion d’Honneur. Si vous sentez la motivation s’essouffler, un « panic button » est là pour vous soutenir. Sinon, vous pourrez toujours remettre les défis à plus tard. Objectif suprême : relever entre 10 et 15 défis au cours des 90 jours ! C’est pas la mer à boire. D’ailleurs si vous pouviez boire l’eau de mer plutôt que l’eau du robinet, ça nous arrangerait… (détendez-vous, on déconne).

Le changement, c’est maintenant

J’entends déjà vos critiques acerbes me siffler dans les tympans : "facile à dire pour le journaliste bien installé sur sa confortable chaise de bureau… Je suis sûr qu’il n’a même pas essayé lui !". Je vous arrête illico, ma chaise de bureau n’est absolument pas confortable. Et bien sûr que si, j’ai essayé. Et j’ai même économisé 32kg de CO2 et 4300 litres d’eau en me soulageant sous la douche ou encore en collant un logo "stop pub" sur ma boîte aux lettres (vous pouvez en faire autant par ici). Ca vous en bouche un coin hein ! En revanche, pour ce qui est d’arrêter les produits contenant de l’huile de palme, c’est pour l’instant impossible… Chacun ses travers. Je vous mets au défi de faire mieux.

Source image : © lejournalminimal.fr / huffingtonpost.fr

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Déchets et gestes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe