En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Comment résoudre le problème du caca dans l’espace ?

A court d'idées, la NASA demande de l'aide à Internet à travers un concours mondial

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 28 nov. 2016

Antoine Lebrun

Comment résoudre le problème du caca dans l’espace ?

Internet au secours de la NASA. Après des années de recherches infructueuses, l’Agence spatiale américaine a décidé de faire appel à internet et sa communauté pour résoudre l’épineux problème du caca dans l’espace. Vous avez une idée géniale pour permettre aux spationautes de se soulager ailleurs que dans une couche-culotte et sans avoir à ôter leur imposant costume ? L’Oncle Sam a besoin de vous !

Comme dirait notre Jean-Pierre Foucault national : "cher public, à vos télécommandes ! Ne répondez que si vous avez la réponse. Voici la question…" Comment résoudre le problème du "space poop" ("caca dans l’espace" en français) ? Non, ça n’est pas un vulgaire canular, ni un épisode potache de Family Guy. C’est même on-ne-peut-plus sérieux ! Vous rêviez sans doute d’une autre porte d’entrée vers l’impitoyable milieu de l’aérospatiale… Tant pis pour vous, il va falloir emprunter l’entrée de service. Un chemin plus sombre vers la gloire. 

Mais alors c’est quoi leur problème aux spationautes ? Si la technologie permet aujourd’hui de s’envoler à travers l’univers et de flotter dans l’atmosphère comme une feuille morte s’ondulerait au gré du vent, rien ni personne n’a pour l’heure réussi à trouver une solution à la défécation des astronautes. Par conséquent, ces derniers doivent encore se résoudre à porter des couches-culottes pendant leur séjour dans la galaxie. Sauf que là-haut, personne n’est là pour les changer… Un bébé autonome. 


La preuve en image avec une vidéo retraçant le parcours du combattant nécessaire au soulagement...

Internet à la rescousse

Alors que Thomas Pesquet et ses deux compères viennent de passer 48 heures dans une capsule sans toilettes pour atteindre les étoiles et la Station spatiale internationale (on image aisément la queue devant le petit coin à l’arrivée du cortège…), la NASA a décidé d’en finir avec cet embarrassant casse-tête. Et quand elle ne sait plus où trouver les solutions, la station spatiale américaine est comme tout le monde : elle crie à l’aide sur internet et ses brillants utilisateurs via un exceptionnel concours nommé Space Poop Challenge. 

Mais comme poser une simple question sans contraintes serait bien trop facile, la NASA y a ajouté une liste de conditions. Il est d’abord important de savoir qu’un astronautes se doit de porter sa combinaison lors des sorties dans l’espace mais aussi lors du départ pour l’espace et du retour sur Terre. Par ailleurs, les incidents -assez fréquents là-haut - obligent parfois les astronautes à conserver leur costume pendant 6 jours. Dans ce cas précis, le scaphandre lunaire leur sauve la vie…et les narines. 

Objectif : une combinaison avec toilettes intégrées

Votre mission, si vous l’acceptez : mettre au point un système intégré à la combinaison spatiale capable de collecter l’urine, les matières fécales et les pertes menstruelles (il y en a pour tous les goûts) pendant plus de 144 heures (6 jours) sans qu’elles entrent en contact avec le corps de l’astronaute et sans que ce dernier n’ait à utiliser ses mains pour une quelconque manipulation. Oui, le défi est de taille. 

Pour apporter vos lumières à l’agence spatiale, pas besoin de diplômes ni de la légion d’honneur. Le concours est ouvert à tous et ce jusqu’au 21 décembre. Et la motivation dans tout ça ? Si changer le monde ne vous suffit pas, un joli pactole de 30 000 dollars est prévu pour l’heureux génie. De quoi vous faire construire un joli trône à votre image. 


Pour relever cet immense défi, c'est par ici !

Source image : © Youtube / Huff Post / Wallpaperup / Nasa

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Sexo demain

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe