En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

L’Alcosynth, l’alcool anti-gueule de bois

De quoi faire passer la pilule du lendemain

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 14 janv. 2017

L’Alcosynth, l’alcool anti-gueule de bois

C’est dans l’air du temps. Alors que 2016 vient de lâcher son dernier soupir, sa résonance perdure dans votre crâne. Ce sale reste, c’est la gueule du bois du réveillon qui peine à partir malgré les dizaines de cachetons ingurgités. Rassurez-vous : cette gueule de bois pourrait être la dernière. Un scientifique a mis au point un alcool de synthèse totalement inoffensif pour le cerveau. La révolution qu’on n’attendait pas.

Vous la sentez la migraine post-réveillon ? Oui, ça fait déjà quelques jours que le mal est fait mais quelques coups de marteau-pilon résonnent encore sur vos tempes. Cette secousse dévastatrice, c’est la traditionnelle gueule de bois. Si certains y sont abonnés 2-3 par semaine, d’autres ont un peu plus de mal à encaisser et se promettent même d’arrêter toute trace d’alcool à l’avenir. La nouvelle qui suit devrait calmer les plus sensibles : un scientifique a mis au point un alcool de synthèse garanti sans gueule de bois. 

Celui qui fait d’ores et déjà partie des grands hommes de 2017, c’est David Nutt. Conscient des méfaits de l’alcool sur la santé (qui peuvent aller bien au-delà de la simple nausée du lendemain), ce scientifique britannique, grand spécialiste des effets et des substances addictives sur le cerveau, a inventé l’Alcosynth, le tout premier alcool de synthèse sans effet néfaste sur la santé.

Tête atteinte et cerveau intact

D’apparence transparente, le liquide ressemble à s’y méprendre au gin ou à la vodka et comporte les mêmes vertus euphorisantes. En vous rinçant le gosier, vous ressentirez la même sensation d’ivresse si caractéristique à l’alcool. Coup de chaud, rires intempestifs, gout de reviens-y…tout y est. Ou presque. Car le grand gagnant de l’histoire, c’est votre cerveau qui ne ressentira, lui, aucun espèce d’effet de votre levée de coude chronique. 

Nous savons beaucoup de choses quant aux effets scientifiques de l’alcool sur le cerveau depuis 30 ans. Nous connaissons donc les effets de l’alcool qui sont traduits positivement par le cerveau et nous sommes capables de les répliquer. Et comme nous ne touchons pas les mauvais endroits, nous n’avons pas d’effets négatifs David Nutt

La recette fonctionne et 90 compositions d’alcools différents ont déjà été brevetées par David Nutt. Parmi elles, deux sont actuellement à l’essai en vue d’une commercialisation dans les mois à venir. Avec son invention, David Nutt espère remplacer totalement les alcools classiques d’ici 2050. Une ambition démesurée qui a de quoi séduire. Et même si quelques incorrigibles nous sortiront qu’une murge sans gueule de bois n’en est plus vraiment une, on reste persuadés que la mayonnaise prendra. 

Source image : © The Hangover / David Nutt

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Emporté par la foule

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe