En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

La corvée du tri sélectif, c'est Eugène qui s'y colle

La poubelle connectée va vous éviter bien des migraines

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 15 juil. 2016

Antoine Lebrun

La corvée du tri sélectif, c'est Eugène qui s'y colle

Le casse-tête du tri sélectif va enfin connaître son épilogue. Uzer, une start-up française, a inventé Eugène, une poubelle ultra-connectée capable de scanner vos déchets. L’objectif : vous épauler dans votre quête salvatrice de l’environnement.

"Maman, le plastique c’est la poubelle jaune ou la verte ?" "La brique de lait, c’est recyclable ?" Ces éternelles questions sont bien souvent suivies par des pugilat aussi bruyants qu’insupportables. Le fiston n’arrive pas à intégrer la logique du tri sélectif pendant que sa mère s’époumone chaque jour pour faire comprendre à la famille que le carton ne va pas de paire avec le verre. Mais ce crêpage de chignon familial pourrait être évité grâce à une invention bien utile. La start-up Uzer a mis au monde "Eugène", une poubelle intelligente qui, munie d’un lecteur de code-barres et d’un écran, reconnaît les produits et vous indique dans quel bac les jeter. Vos oreilles ne sifflent plus mais votre maman souffle.

Aujourd’hui, 96% des personnes se disent favorables au tri. Un chiffre éloquent qui ne veut pourtant pas dire grand chose : la moitié d’entre eux joignent le geste à la parole. Pire encore, seulement 25% savent trier correctement. Une question découle donc naturellement : faut-il un doctorat pour trier ses déchets convenablement ? A priori non, mais un coup de pouce de la technologie n’est pas de refus... Et Eugène est là pour ça. Pourquoi Eugène d'ailleurs ? En clin d'oeil à Eugène Poubelle, juriste, administrateur et diplomate français qui a donné son nom à l'ustensile nous permettant de recueillir nos déchets à travers les décisions qu'il prit, en tant que préfet de la Seine à partir de 1883, pour améliorer l'hygiène de la ville de Paris. Une touche d'Histoire. 

La plus belle des poubelles

Face à cette flemme chronique couplée à un manque d’information criant, Clément et Paul, fondateurs de Uzer, ont décidé de répondre à vos cris de désespoir. Leur poubelle intelligente nommée Eugène est capable de lire les code-barres des produits à jeter pour vous accompagner dans l’expérience du tri sélectif. Mais ça n’est pas tout : reliée à une application smartphone, la poubelle vous permet également de suivre et d’analyser votre performance environnementale jour après jour. Au cas où vous auriez un coup de mou niveau motivation. Quantité de déchets triés, tendance plutôt à la hausse ou à la baisse : tout est sauvegardé pour vous offrir un panorama complet sur votre bonne action. Petit plus : vous pouvez même comparer vos résultats avec des communautés et gagner des récompenses en fonction du niveau de vos actes de bravoure. Trier n’a jamais paru aussi amusant.

Qui dit start-up innovante dit souvent crowfunding. Et Uzer ne déroge pas à la règle : sa campagne hébergée par la plateforme Kiss Kiss Bank Bank a rempli son objectif en récoltant près de 40 000€ soit 10 000€ de plus que l’objectif initial. Un succès d’ores et déjà disponible en en prévente pour 179 euros. Un coût pas si élevé que ça pour une poubelle high-tech, ultra-utile et au design certain. Les premiers modèles seront livrés en décembre 2016. Et la mayonnaise devrait vite prendre : le produit a tout de même été testé 500 heures durant. Donc rassurez-vous : la poubelle ne marche pas, elle court. 

Source image : © uzer.eu / coeur-grenadine.com/

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Déchets et gestes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe