En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le Présage, quand la cuisine se fait une place au soleil

Four solaire pour cuisine lumineuse

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 11 nov. 2016

Antoine Lebrun

Le Présage, quand la cuisine se fait une place au soleil

L’énergie de demain est aussi celle d’aujourd’hui et nous vient tout droit du ciel. L’astre soleil est capable de mille merveilles et ne cesse de le prouver. A Aubagne, un ancien ingénieur reconverti dans la cuisine vient d’ouvrir le premier restaurant alimenté à l’énergie solaire. Le Présage - nom de l’enseigne - ouvre le champ des possibles. Tout sauf un hasard.

Il était un ingénieur féru de nouvelles énergies. Il avait une passion sans faille pour la cuisine. Il a donc décidé d’ouvrir le premier restaurant à énergie solaire. Si l’histoire est un poil simplifié, le parcours de Pierre-André Aubert n’a pas grand chose de conventionnel. Le four solaire existe depuis belle lurette. Cet appareil, principalement utilisé pour des barbecues de camping ou pour la restauration collective des pays du sud, permet de produire de la chaleur en capturant le rayonnement du soleil à l’aide de miroirs. Mais ça, c’était avant que la cervelle de Pierre-André Aubert n’entre en ébullition.

Ingénieur aéronautique de formation, cet épicurien envoie tout valser en 2010 et décide de se lancer dans la cuisine. Sauf qu’il n’est certainement pas un cuisto comme les autres. 

Par curiosité, je me suis très vite intéressé aux autres formes de cuisine, notamment la cuisine solaire, mais les systèmes existants n’étaient pas adaptés à la restauration professionnelle Pierre-André Aubert, grand manitou de la cuisine solaire

Cette anomalie, Pierre-André décide de s’y attaquer. Il créé un miroir parabolique capable de concentrer la lumière de l’astre soleil afin de chauffer une grosse plaque en fonte. Son bijou prend alors vie, son "piano de cuisine professionnelle", comme il aime l’appeler. Et c’est tout sauf un gadget : le four solaire griffé Aubert permet d’avoir toutes les nuances de températures nécessaires à une cuisine élaborée. 

Le Présage de la cuisine solaire

Et si Pierre-André a inventé la toute première cuisine solaire, c’est pas simplement pour faire gratins dauphinois le dimanche midi. Le génie de la cuisine a carrément décidé de faire de son four solaire le pilier central du restaurant qu’il vient d’ouvrir à Aubagne. Une porte ouverte sur l’avenir qui porte bien son nom : Le Présage. 

Ce qui m’intéresse en cuisine, c’est le local. Je me suis ensuite intéressé à l’énergie, car c’est selon moi l’étape suivante

Au Présage, les produits locaux - souvent bios - sont donc mijotés à l’énergie solaire. Mais la conviction écolo du chef des lieux va bien plus loin encore. Equipé d’une unité qui produit du biogaz à partir de déchets organiques et d’un séchoir solaire servant à la déshydratation naturelle des fruits et légumes, le projet est une vraie Mecque de l’énergie renouvelable. 

L’avenir de la cuisine en lumière

Lancée début octobre, l’affaire reste en phase expérimentale et sous forme associative jusqu’à début décembre. Pour l’heure, les clients sont exclusivement accueillis en extérieur les jours de beau temps. Car les avantages de la cuisine solaire sont aussi ses inconvénients : pas de cuisson sans soleil. 

Nous proposons une formule végétarienne, entrée, plat, dessert à 15,50 euros

Un prix on-ne-peut-plus raisonnable qui attire les gourmands. Depuis le début du mois de novembre, Le Présage a servi plus de 150 couverts. Au menu, quelques convaincus et un paquet de curieux attirés par le bouche-à-oreille. 

Le but de cette expérimentation est de montrer que ça marche et de valider les modèles économiques, pour ensuite convaincre les investisseurs

La prochaine étape est déjà toute tracée dans l’esprit de Pierre-André Aubert. Les clients seront accueillis sous une ancienne serre restaurée, un chauffe-eau solaire sera installé au même titre que du froid solaire pour les frigos et des toilettes sèches. Clou du spectacle : des terrains en agroécologie pour alimenter les fourneaux. Au Présage, les légumes du soleil se savourent toute l’année. 

Source image : © Ulule / Made in Marseille

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Les génies du futur

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe