En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Au diable la pub sur Internet : Anona la change en acte solidaire

Anona, grand animateur de Touche pas à mon spot

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 26 déc. 2016

Antoine Lebrun

Au diable la pub sur Internet : Anona la change en acte solidaire

Plutôt que de passer des heures insupportables à regarder les publicités imposées par Internet, que diriez-vous de le faire pour soutenir des associations ? Grâce à Anona, la lubie est devenue réalité. Décliné en site et en appli, le principe permet aux internautes le souhaitant de faire don de leur temps pour visionner des pubs qui permettront le financement de dons par les publicitaires. Le temps, c’est de l’argent.

Envie de regarder une bande-annonce ? Mangez-vous d’abord 45 secondes de pub dans les dents ! Envie de rendre un dernier hommage à George Michael remuant votre booty sur un florilège Youtube de ses meilleurs morceaux ? Pas avant de vous être farci 6 pubs différentes ! Qu’on allume notre ordinateur, notre télé ou notre smartphone, la publicité nous saute aux yeux sans nous demander notre avis. Alors plutôt que de perdre votre temps précieux à vous abrutir devant une désinformation inutile, prenez-le pour faire des dons en regardant les pubs de votre choix…et sans débourser le moindre centime. 

Depuis mai 2015, le site et l’application Anona permettent aux internautes qui le souhaitent de faire des dons aux associations de leur choix en regardant volontairement des publicités. Le tour se joue en quelques clics : l’internaute débarque sur le site ou l’appli, il choisi un association à soutenir et se tape quelques publicités loin d’être inutiles. Fort de ces visionnages, le publicitaire finance totalement le don. Très bien accueillie par la communauté internet, l’idée s’est même développés en octobre 2016 puisqu’un bouton Anona est désormais placé sur certains sites bienfaiteurs. 

Quand des millions de personnes regarderont, de temps en temps, une courte publicité, ce seront des millions d’euros que nous pourrons collecter pour soutenir des actions caritatives Frédéric Ollier, co-fondateur d’Anona, dans un communiqué

Anona, par amour du don

Depuis sa création, Anona a récolté d’importantes sommes pour de nombreuses associations. Quelques exemples : Planète Urgence a replanté plus de 3 200 arbres pour reverdir la forêt primaire de Madagascar et Triangle Génération Humanitaire a pu financer quelques 220 kits scolaires pour permettre la scolarité d’enfants au Kurdistan. 

Si Anona se concentre sur la publicité solidaire, d’autres sociétés essayent elles aussi d’apporter leur pierre à l’édifice d’un web éthique. Le site GiveBackMail permet de verser un don à une ONG à chaque mail envoyé. Niveau moteurs de recherche, Ecosia - dont nous vous parlions il y a plusieurs mois - reverse 80 % des revenus générés par la pub à la reforestation mondiale. Et la concurrence est rude puisque Lilo dédie 50 % des recettes publicitaires au soutien des projets séduisants autour de l’environnement, du social, de l’éducation ou encore de la santé. Et si l’inévitable moment insupportable de vos journées se changeait en bonne action ? 

Source image : © Digilabs / Easyvoyage / Renegade Tribune

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Droit dans mes bottes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe