En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Avec Ara, façonnez le smartphone de vos rêves

Google fait la part belle à votre créativité

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 26 mai 2016

Avec Ara, façonnez le smartphone de vos rêves

Google veut révolutionner la téléphonie. La firme américaine a annoncé la commercialisation d’Ara d’ici 2017. Avec ce smartphone modulable et personnalisable, vous aurez le loisir de changer l’aspect de votre fidèle compagnon selon vos caprices. A force de trembler, Apple pourrait bien tomber de l’arbre.

D’un seul coup d’un seul, la magie opère : alors que vous vous apprêtez à photographier ce joli coquelicot qui vous passionne, une petite abeille décide de venir le butiner. L’occasion est trop belle mais il vous faut agir vite et bien. Et comme souvent lorsque vous êtes sous pression, vous faites n’importe quoi. Après avoir mitraillé la scène de vie, vous présentez vos clichés à la fille que vous désirez, fier comme un coq. Et c’est le drame : toutes les photos, sans exception, sont gâchées par la présence d’un de vos gros doigts poisseux sur l’objectif. Vous êtes inconsolable. Pour vous éviter telle déconvenue (et bien d’autres), Google va commercialiser Ara, le premier smartphone en kit, à partir de 2017.


Un smartphone à votre image

Le principe d’Ara est aussi unique que simple : hormis l’écran, la batterie et le processeur, vous pouvez tout déplacer. Tels des Lego, les modules comme l’appareil photo et le haut-parleur s’assemblent à votre guise sur le smartphone grâce à des électro-aimants. "L'objectif d'Ara est de faire pour les appareils mobiles ce que les applications ont fait pour les logiciels", explique la firme américaine. Vous pouvez donc adapter votre téléphone selon votre façon de le tenir en main et surtout selon vos envies, que vous souhaitiez mettre de la musique, caler l’appareil sur un rebord de fenêtre pour prendre de superbes photos ou simplement le customiser. Mais Ara va bien au-delà encore… 

Modulable… donc réparable ?

Lors de l’apparition du premier prototype en 2015, Google espérait créer une véritable industrie autour de ce nouveau modèle, bien chaud à l’idée de faire de l’ombre à l’imbattable iPhone. Mais alors pourquoi le fragmenter ainsi ? Si l’aspect esthétique est prépondérant, la division des modules permettra aussi de réparer une pièce endommagée sans devoir changer tout l’appareil. Et ça c'est une révolution. 


Même logique lorsqu’un téléphone plus puissant sera mis sur le marché : on change les pièces contre le dernier cri et on repart. Une véritable déclaration de guerre à l’obsolescence programmée, récemment pointée du doigt chez les concurrents. Le groupe de Mountain View pense pouvoir assurer une durée de vie moyenne de 6 ans à Ara (soit deux fois celle d’un iPhone…). Une résistance à toute épreuve oui, mais à quel prix ? Là encore, Google entend bousculer le marché avec un modèle d’entrée de gamme à 50 petits dollars. Bon, on n’est pas dupe, on se doute bien que les prix s’envoleront très vite. Mais l’effort est appréciable et éveille notre curiosité de geek.

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Emporté par la foule

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe