En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

La femme qui sculptait les animaux dans du papier journal

Votre vieux canard n’a jamais été aussi beau

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 27 déc. 2016

Antoine Lebrun

La femme qui sculptait les animaux dans du papier journal

Vous êtes férus d’actualité. Mordus de journaux d’information, vous vous contentez simplement de passer quelques minutes par jour sur Hello Demain pour vous instruire un peu plus. Pour le reste : un bon canapé, un feu de cheminée et un bon canard font l’affaire. Mais une fois dévoré, celui-ci termine dans la corbeille ou, au mieux, au bûcher. Au Japon, une artiste récupère les vieux journaux pour en faire de merveilleuses sculptures d’animaux. Un travail réglé comme du papier à musique.

Le papier journal est bien trop utile pour finir au fond d’une corbeille ou d’une cheminée. Emballer sa vaisselle, recueillir ses épluchures de légumes divers, écrire des menaces de mort anonymes… On serait presque tenté de dire que le journal est plus utile une fois lu. Ce qu’on savait moins, c’est qu’il est également possible de réaliser de merveilleuses oeuvres d’art à partir de simple feuilles chiffonnées. Dans son studio, Chie Hitotsuyama met les animaux à l’honneur à travers d’incroyables sculptures au réalisme bluffant et à l’écologie certaine. Une ode au recyclage. 

Des animaux à partir de vieux canards

Singes, lapins, morses, lézards ou chiens…: le studio de l’artiste japonaise prend des allures de zoo artificiel. Depuis 2011, elle s’affaire à réaliser des sculptures d’animaux finement analysés au préalable. Après avoir longuement observé des photos et des vidéos de l’animal sélectionné, Hitotsuyama crée une base pour sa sculpture. Ensuite, elle laisse parler sa technique : elle choisi des tonnes de papier journal en fonction de sa forme et de sa couleur. Une sélection qu’elle transforme ensuite en de fins rouleaux très serrés qu’elle associe les uns aux autres. 

Je redonne vie à de vieux journaux qui ne remplissent plus leur rôle de support d’information. En collant les rouleaux de papier un par un, je peux former de belles formes et la forme de l’animal émerge Chie Hitotsuyama

Une fois le minutieux travail achevé, le résultat ne peut qu’être admiré : des sculptures faites de reliefs, de couleurs et de détails ultra-réalistes. "Plus qu’à toute autre chose, je suis particulièrement sensible à l’aspect réaliste des animaux, confie l’artiste au site Kokusai Pulp and paper. Je veux continuer à insister sur la réalité et à travailler grandeur nature afin de leur transmettre la vie autant que possible". Avec son journal, Chie Hitotsuyama est plus que jamais dans les petits papiers de la rédac’ !

Source image : © Hitotsuyama Studio

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Déchets et gestes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe