En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le WiFi sans mot de passe tisse sa toile

Dîtes adieu au casse-tête de la connexion

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 18 avr. 2016

Le WiFi sans mot de passe tisse sa toile

Des chercheurs du MIT ont mis au point un moyen d’accorder l’accès au WiFi en fonction de la proximité avec le routeur. Pour faire simple : pas besoin de mot de passe à rallonge pour vous connecter au réseau, il vous suffit d’être dans la zone desservie.

Les beaux jours arrivent à Paris. Et forcément, vous avez une folle envie de vous pavaner sur les terrasses ensoleillées à la moindre occasion. Vous sirotez un merveilleux cocktail de fruits frais et tout semble parfait. Le bistrot possède même un réseau Wifi, quel bonheur ! Mais vous déchantez en demandant le mot de passe de ce même réseau à la serveuse. 15 lettres et 12 chiffres plus tard, vous avez mal au crâne et votre smartphone n’est toujours pas connecté. 


Deux chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont sans doute eu la même mésaventure et ont décidé de changer les choses. Leur idée : un accès WiFi en fonction de la proximité avec le routeur. Chaque réseau serait alors configuré pour accepter les connexions venant des personnes situées dans une zone délimitée, au quart de mètre près. 

Au diable les mots de passe

Plus besoin donc de chercher le nom du réseau ciblé puis d’insérer l’interminable mot de passe pour le rejoindre. Vous serez automatiquement connecté en entrant dans un café puis déconnecté lorsque vous en sortirez. Même procédé chez vous : vos amis seraient immédiatement sur votre réseau en pénétrant en votre humble demeure.

Simple sur le papier, la technologie l’est beaucoup moins à y regarder de plus près. L’innovation s’appelle Chronos et a été mise au point dans le Laboratoire Informatique et Intelligence artificielle du MIT. Sa précision est de 97% et permet donc aux chercheurs de définir des paramètres de localisation à la dizaine de centimètres près. 

Calcul mental pour précision chirurgicale

Comment procèdent-ils pour calculer la distance entre un appareil et un routeur ? Ils calculent le temps d’émission d’une donnée entre l’émetteur et le récepteur. Ce « temps de vol » est ensuite multiplié par la vitesse de la lumière et permet une localisation 20 fois plus précise que les systèmes actuels. 


Encore expérimentale, cette technologie élargit considérablement le champ des possibilités. Dans le futur, des applications pourraient ainsi nous permettre de localiser précisément des objets à l’intérieur d’un bâtiment. 

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Emporté par la foule

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe