En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Folie du jour : un aspirateur géant qui avale la pollution

Un coup d'aspi dans l'air (mais certainement pas un coup d'épée dans l'eau)

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 12 nov. 2016

Antoine Lebrun

Folie du jour : un aspirateur géant qui avale la pollution

Si on passait un grand coup d’aspirateur dans nos villes ? Pas pour ramasser les déchets gisant sur le sol (bien que l’initiative pourrait aussi être pas mal), mais pour pour virer l’air pourri que nous respirons nuit et jour. Envinity, jeune start-up hollandaise, vient d’inventer un système de filtration capable d’aspirer la quasi-totalité des particules fines présentes dans l’air. Une révolution en marche. "Chéri, si tu allais passer un coup d’aspi dans le lotissement ?"

Le week-end est là ! Et après avoir décuvé de vos excès de la veille, l’heure est bien souvent au ménage. Mais attention : on ne parle pas du petit coup d’éponge sur la table du salon hein, on parle d’un décapage total de votre cocon, du sol au plafond et des plaintes au balcon. Non, ça n’enchante jamais personne (ou quelques rares masos de mauvaise foi) mais ça change quand même tout. Et l’avantage quand on fait le ménage, c’est qu’on ne pense pas à grand chose. Notre matière grise est donc tout à fait disponible pour chercher (et trouver) une invention révolutionnaire.

Du remue-ménage dans nos villes

C’est sans doute entre l’aspirateur et la serpillère que les fondateurs d’Envinity, une start-up hollandaise, ont déniché leur dernière idée lumineuse : un aspirateur géant capable d’aspirer la pollution. On imagine tout de suite ce genre de dessins animés où le ciel grisâtre se pare d’un bleu clinquant une fois la machine enclenchée. Ca ne se passe pas tout à fait comme ça, mais l’idée est là.

C’est un grand filtre industriel, de huit mètres de long, fait d’acier, qui serait placé au-dessus de bâtiments, à proximité de zones industrielles Henk Boersen, porte-parole de la start-up Envinity

Un premier prototype de l’engin a d’ailleurs été testé. Résultat : filtrage de 100 % des particules fines et de 95 % des ultravides sur un rayon de 300 mètres et jusqu’à 7 000 mètres de hauteur le tout à un rythme dingo de 80 000 m3 d’air par heure. Non seulement ça ne fait pas rire les mouettes mais en plus ça attire l’attention. Aéroports, grandes entreprises et même gouvernements se sont d’ores et déjà positionnés sur l’innovation. Avec précaution certes, mais avec émerveillement surtout.

La pollution responsable de 400 000 décès par an

Car malgré tous les efforts fournis à travers le monde pour assainir l’air via l’utilisation d’énergies propres, l’économie industrielle repose inlassablement sur la combustion fossile. Et ça, c’est comme lâcher une marmite de boue sur un nid de coton : dégueulasse. Et dans ce cas concret, le nid de coton est remplacé par nos poumons qui s’étouffent un peu plus chaque jour. 

Selon l’OMS, 92 % de la population mondiale serait actuellement surexposée à cette pollution hautement cancérigènes, en plus d’être facteur d’infections graves et de détérioration du système nerveux. Sur son site internet, la société Envinity cite, comme élément déclencheur de son idée, une étude de l’Agence européenne pour l’environnement. Celle-ci impute 400 000 décès annuels à la qualité horrible de l’air, jugée comme "la principale cause environnementale de décès prématurés dans l’Europe urbaine".

Alors autant dire qu’un aspirateur ne sera certainement pas de trop pour assainir un peu tout ça. S’il ne s’agit sans doute pas d’une solution miracle pour évincer la pollution de la surface de la Terre, le concept a le mérite d’interpeller et appelle à être encore développé. Passer l’aspirateur n’aura jamais été aussi bon pour votre santé. 

Source image : © Envinity / The Cartoon Pictures

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Les génies du futur

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe