En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le pack de bières, ce festin que les poissons s'arrachent

20 000 lieues sous les bières

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 20 mai 2016

Antoine Lebrun

Le pack de bières, ce festin que les poissons s'arrachent

Un petit geste pour l’Homme, un grand coup de nageoire pour l’océan. La brasserie floridienne Saltwater a créé un packaging éco-responsable pour ses canettes de bière. Faits de froment et d’orge, les anneaux de transport des packs de binouses sont comestibles. Parfait pour sauver des espèces marines tout en les nourrissant.

La bière en bord de mer, un indispensable des vacances. Moins lourds et plus économiques, les packs de canettes sont les alliés idéaux pour les journées ensoleillées. Mais une fois le farniente terminée, difficile de trouver une poubelle sur la plage… Résultat : les déchets restent trop souvent abandonnés à la surface de l’eau. C’est mal. C’est même très mal puisque chaque année des espèces marines perdent la vie en ingérant ou en restant coincés dans les anneaux de plastique permettant de transporter les packs facilement. 


Pour pallier ce triste phénomène, la brasserie Saltwater, basée en Floride, vient de lancer un nouvel emballage. Conçu à partir de froment et d’orge, les anneaux de transport sont entièrement biodégradables en plus d’être comestibles par poissons et autres tortues. Pas de pollution, pas de génocide massif et de la bouffe à gogo : balancer nos déchets en mer va devenir une bonne action. Enfin presque. 

Sans plastique, la fête est plus écologique

L’idée vient d’un groupe local d’amoureux d’océans et de bière. La brasserie a tout à y gagner : le froment et l’orge rejetés lors de la fabrication des bières sont réutilisés pour fabriquer ce packaging écolo. Inutile donc d’augmenter les cultures céréalières ou d’utiliser des produits chimiques. Mais ça ne s’arrête pas là. Biodégradable et comestible, le matériau est aussi résistant que le plastique classique. Qui dit pas de plastique, dit pas de production ultra-polluante et donc pas d’impact environnemental. Bingo !


Pour l’heure, les coûts de productions des emballages restent inévitablement élevés. Il en dépend donc de la volonté de chacun de payer sa bière au prix fort pour respecter la nature. Mais la société Saltwater a foi en son projet et espère inspirer d’autres grands noms de la brasserie. Bon, le packaging a beau être comestible, le mieux reste de ne pas le jeter dans la nature. Ou de le manger vous-même. Bon app’ !

Source image : © wallpaperswa.com

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Droit dans mes bottes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe