En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Quand le foot mouille le maillot pour sauver les océans

Un maillot en déchets plastiques pour gagner le match contre la pollution

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 7 nov. 2016

Quand le foot mouille le maillot pour sauver les océans

Première mondiale sur un terrain de football. Le week-end dernier, les joueurs du Real Madrid et du Bayern Munich ont enfilé des maillots entièrement fabriqués à partir de déchets plastique récupérer au large des Maldives. Une bonne action visant à sensibiliser le monde du foot à la préservation des océans. Un joli tacle glissé contre la pollution marine.

Et si la protection des océans était un match gagné sur tapis vert ? Si le résultat est encore loin d’être acquis, la préservation des eaux bleues de la planète est plus que jamais au centre des débats. Alors que les initiatives se multiplient de toutes parts, un autre domaine - et pas des moindres - vient d’afficher son implication dans la protection des mers : le sport. 

Le week-end dernier, les mastodontes du football que sont le Bayern Munich et le Real Madrid ont réalisé une opération encore jamais vue jusqu'alors. “Pour rendre hommage à l’océan”, les joueurs des clubs qu’on ne présente plus ont enfilé un maillot unique et engagé. Née d’une collaboration entre l’équipementier Adidas et l’entreprise Parley for the Oceans - qui oeuvre pour la protection des océans - cette tunique a été entièrement fabriquée à partir de déchets plastiques péchés dans les eaux au large des Maldives. 

Mais arborer un maillot écolo rempli d’encre bien polluante aurait fait tache. Alors les initiateurs de l’opération ont pensé à tout. En plus de flocages éco-responsables, le maillot cachait un mystère sous son col… Un message clair et fort de sens : “For the oceans”. Armés de leurs liquettes, les joueurs allemands et espagnols ont tranquillement disposé de leurs adversaires du week-end. Une belle façon de boucler la boucle. 

Adidas fond sur l’environnement

Une bonne action qui a visiblement plu aux joueurs dont fait partie Xabi Alonso, expérimenté milieu de terrain espagnol ayant joué pour les deux clubs.

Je suis né en Espagne au bord de la mer, c'est pourquoi je suis particulièrement content de porter un maillot fabriqué à 100% avec des déchets de l'océan. C'est une belle occasion d'attirer l'attention sur la protection des mers et des océans  Xabi Alonso, le Barbe Rousse espagnol

Vous aussi, vous rêvez d’être un footballeur écolo et d’arborer un maillot à rendre jaloux vos potos du dimanche ? Pas de souci, les tuniques seront disponibles à la vente à compter du 24 novembre prochain. Juste assez de temps pour économiser les 89,95 euros nécessaires pour s’offrir l’une des ces pièces de collection.

Derrière ce joli coup de projecteur se cache un partenariat ambitieux entre Adidas et la société Parley. L’idée : transformer les déchets plastiques des océans en produits sportswear haute performance. D’ici fin 2017, la marque allemande a promis de produire 1 million de paires d’Ultraboost, un modèle de chaussures lifestyle, en plastique recyclé. Objectif du projet : développer une stratégie pour éviter l’utilisation du plastique, intercepter les déchets plastiques et trouver de nouvelles alternatives pour le futur. Si on résume, ça fait moins de plastique utilisé pour la fabrication et aussi moins de déchets plastique dans nos océans… Une offensive qui pourrait bien finir au fond des filets. 

Source image : © Adidas

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Déchets et gestes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe