En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Super Loutre à la rescousse des océans !

Le plus mignon des animaux marins est un véritable héros des océans

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 1 sept. 2016

Super Loutre à la rescousse des océans !

La nature est incroyablement bien fichue. Au fond des océans, les adorables loutres font le ménage pour préserver l’environnement. En protégeant de petites algues aux vertus uniques contre les assauts des oursins, la loutre de mer réduit, sans le savoir, les émissions de CO2 et contribue à la survie de toute la faune marine. Un super-héros de l’ombre.

Quoi, vous ne connaissez pas Super Loutre ? C’est un peu normal, elle n’existe pas. Pas encore du moins. Au classement des animaux les plus mignons de la planète, la loutre de mer talonne aisément les chatons et les pandas. Sauf qu’avec sa bouille à croquer, le mammifère est menacé par l’activité toujours plus débordante des humains. Et ça, c’est pas bon du tout ! Pourquoi ? Déjà parce que la loutre est trop mignonne. Ensuite, parce qu’elle est plus qu’essentielle à la préservation de nos écosystèmes aquatiques. Enfin et surtout parce qu’elle pourrait bien jouer un rôle primordial dans la lutte conte ce foutu réchauffement climatique. On vous explique comment. 

Ne vous méprenez pas en voyant sa frimousse à faire fondre les dictateurs les plus sanguinaires : la loutre de mer est un prédateur redoutable et redouté dans les fonds marins. Dans l’eau, elle dévore les oursins et contribue à la survie et la prolifération de macro-d’algues brunes qui tapissent les océans. Des algues aux vertus considérables pour l'éco-système et l'environnement. Ca valait le coût de la sauver de l’extinction.

Un prédateur qui vous veut du bien

Publiée en 2012, une étude menée par deux chercheurs de l’Université de Californie à Santa Cruz a démontré l’importance de la loutre dans le ralentissement du réchauffement climatique. Le constat est sans appel : lorsqu’une loutre est dans les parages, les émissions de CO2 diminuent de 10 %. Et quand on sait que le taux de gaz à effet de serre a augmenté de 40 % depuis le début de l’ère industrielle, l’apport prend tout son sens. 

Mais l’exceptionnelle utilité de la loutre de mer découle surtout d’un enchaînement dont seule la nature a le secret. Grâce à ses instincts de prédateur, la loutre chasse les oursins qui sont la principales menaces au développement des macro-algues si bénéfiques pour la vie sous-marine. Pour donner un ordre d’idée, les oursins seraient responsables de la destruction de 10 mètres de forêt d’algues chaque mois en milieu naturel. Un génocide que la loutre endigue à sa manière. Le chasseur chassé. 

Les gardes du corps des macro-algues

Et c’est là qu’une suite logique de facteurs fait toute la différence : plus il y a de loutres, moins il y a d’oursins. Et moins il y a d’oursins, plus il y a de macro-algues. Mais ces fameuses algues, à quoi servent-elles exactement ? Elles profitent à toute la faune marine sans exception. Tout d’abord, elles servent d’abri ou d’habitat à de très nombreuses espèces. Certains poissons y pondent leurs oeufs, d’autres mammifères s’y protègent lors des tempêtes pendant que les oiseaux y font leurs courses alimentaires. Plus largement, les macro-algues font office de protection naturelle contre les vagues et l’érosion des côtes. 

On parlait précédemment de la présence de loutres pour justifier la baisse des taux de CO2, mais les véritables responsables de cette régulation sont ces petites algues bienfaisantes. Grâce à la photosynthèse, elles contribuent largement à réduire le dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère. Et elles capturent 12 fois plus de CO2 lorsqu’elles ne sont pas menacées par les oursins. Pour les protéger des piquants dévastateurs du fruit de mer, les loutres moustachues sont prêtes à tous les sacrifices. Pour la macro-algue, le salut passe par Super Loutre. 

Source image : © Maxisciences / Sea Otters / Wikimedia

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Nos amies les bêtes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe