En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

The Grand Beedapest Hotel : le palace 5* réservé aux abeilles

Comme le chantait Sacha Distel : "Oooooh l'abeille vie !"

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 26 juil. 2016

The Grand Beedapest Hotel : le palace 5* réservé aux abeilles

Alors que la loi sur la biodiversité vient d’être adoptée en France, les abeilles sont en pleine lune de miel. Taylors of Harrogate, une célèbre marque de thé britannique a construit le Grand Beedapest Hotel, la réplique en miniature du Grand Budapest Hotel imaginé par Wes Anderson. Un palace pour butineuses qui vise à sensibiliser sur l’importance des abeilles sur notre environnement.

Avoir l’abeille vie. Le 20 juillet dernier, l’Assemblée nationale adoptait définitivement le projet de loi "pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages". Avec un signal fort : l’interdiction des insecticides "tueurs d’abeilles". ENFIN ! Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, les butineuses ont, dans la foulée, trouvé un nouveau mécène : Taylors of Harrogate. La marque de thé britannique a créé The Grand Beedapest Hotel, une résidence de luxe destinée aux abeilles. Objectif : sensibiliser le public au rôle primordial joué par les volatiles dans l’environnement. 

Née d’un partenariat entre Taylors of Harrogate et les Jardins Botaniques royaux de Kew, dans l’ouest londonien, cette drôle d’initiative a pour but de remercier les abeilles, ces insectes si important pour la nature. "Grâce à votre pollinisation, nos infusions ont du goût” C’est en ces termes flatteurs que la société rend hommage aux abeilles et justifie la construction d’un véritable manoir où il fait bon vivre. Buzz assuré et assumé. 

Un hôtel-roulant 5* aux petits soins

Car dans l’établissement, tout est étudié pour que les insectes s’adonnent à la farniente et aux plaisirs du laisser-aller. Un bar à citronnelle, un restaurant dont la spécialité est la limonade à la rose, un spa aux feuilles de menthe poivrée et même un salle de fitness… Tous les éléments sont réunis. Un chouchoutage de tous les instants que les travailleuses ont bien mérité selon Taylors of Harrogate. “Sans abeilles, il n’y aurait pas de thé”. Et sans hôtel-car 5* dédié, le thé serait sans doute moins délicieux. 

Derrière ce délire marketing inspiré du Grand Budapest Hotel de Wes Anderson se cache aussi un objectif clairement affiché : attirer l’attention des consommateurs sur le déclin préoccupant des abeilles au Royaume-Uni. Parmi les solutions envisagées par les experts, celle de fournir plus d’espaces aux productrices de miel comme beaucoup le font en France en installant des ruches sur leur toit. Pour une fois qu'on donne l'exemple. 

L’existence de nos fruits préférés dépend des abeilles 

Peu d’attention est portée afin d’encourager [les gens] à rendre les espaces urbains ‘pollinisateurs friendly’, explique Kate Halloran, chef de produit de la marque, dans des propos relayés par le site Mashable. Le but de cet hôtel pour abeilles n’est pas seulement d’éduquer ou de divertir mais aussi d’inspirer des actions. Peu de gens savent que l’existence de nos fruits préférés, y compris les pommes et les cerises, dépend des insectes pollinisateurs, dont les abeilles“.

L’exemple est désormais donné, à vous d’en faire autant. Car c’est bien connu : lorsque le confort est au rendez-vous, les couples ont souvent une forte envie de reproduction massive. Il en va de même pour ces chères abeilles. De quoi butiner de plaisir. 

Source image : © Taylors of Harrogate

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Nos amies les bêtes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe