En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Un drone-mouette pour protéger les enfants du soleil

Quand Nivea Sun s'envoie en l'air

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 3 juin 2016

Un drone-mouette pour protéger les enfants du soleil

Malgré des milliards de campagnes publicitaires, certains parents oublient encore de tartiner leurs rejetons de crème solaire quand le soleil pointe son nez. Désemparé, Nivea Sun a décidé de sortir l’artillerie lourde : un drone mouette qui défèque sur les enfants écrémés. Non mais !

"Care from the air". Au-delà de la rime, le slogan est celui de la campagne de pub de Nivea Sun, branche ensoleillée de la marque allemande. Littéralement "un soin venu du ciel", la phrase laisse songeur. Et personne ne pourrait deviner l’idée qui se cache derrière. Echaudée de voir des enfants sans protection anti-UV gambader sur les plages, la marque de produits de soin va les asperger de crème solaire. 


Une menace terri-fiente

Au sommet de la technologie, un drone ressemblant à une mouette plane au-dessus des têtes de vacanciers, à la recherche de jeunes cibles écrémées. Equipé d’une caméra UV, le volatil d’acier repère les enfants non-protégés et lâche la sauce de crème solaire. Inutile de courir pour éviter son oeil perçant, la mouette ne rate personne. Si on ignore encore si elle sévira dans le ciel français, on imagine déjà les enfants hilares en la voyant dans les airs. Mais on les voit surtout hurler à la mort quand l’oiseau aura déversé sa colère sur leurs petits corps blancs-becs. HÂTE !


La protection solaire, Nivea en fait des tartines

Chaque année à l’approche de l’été, Nivea se creuse les méninges pour nous surprendre et prouver, au passage, l’efficacité clinique de ses crèmes protectrices. En 2014, la marque avait déjà fait fort au Brésil en commercialisant un bracelet connecté permettant de localiser un enfant avec un smartphone lorsqu’il dépassait un certain périmètre. 


L’an dernier, les Nivea Dolls étaient de sortie. Ces poupées ultra-sensibles aux rayons UV rougissaient dès lors qu’elles s’exposaient sans protection. Effets garantis pour un public avide d’amusement. Cet été, il faudra lever la tête. Mais pas trop non plus, vous risqueriez de devenir tête en l’air et c’est justement ce que l’oiseau adore sanctionner. On est prêt à parier que certains parents tenteront le diable (ou la mouette) en laissant volontairement leurs enfants sans crème. Méfiez-vous donc : l’animal pourrait bien faire d’une pierre deux coups et vous asperger vous aussi. Pour notre plus grand plaisir. 

Source image : © lareclame.fr

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Déchets et gestes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe