En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Wenqi et Haixia : deux handicapés au secours de la forêt

Des esprits saints dans des corps atteints

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 22 août 2016

Antoine Lebrun

Wenqi et Haixia : deux handicapés au secours de la forêt

L’un est non-voyant, l’autre n’a plus de bras. Si personne ne miserait un kopeck sur eux, Jia Wenqi et Jia Haixia ont réussi à prouver qu’ils pouvaient, eux aussi, accomplir des miracles. Amis d’enfance, les deux Chinois se sont lancés dans une folle aventure : transformer une vieille friche en une grande forêt. En 13 ans, plus de 10 000 arbres ont été replantés par leur soin. Le corps a ses raisons que la raison ignore. Mais alors totalement.

Que font un manchot et un aveugle dans une forêt de Chine ? La blague ferait sûrement un tabac au PMU du coin. Mais on a plutôt envie de vous conter une belle histoire digne des meilleurs Walt Disney. Cette histoire, c’est celle de Jia Wenqi et Jia Haixia. Habitants de la petite ville de Yeli - dans la province du Hebei, la plus polluée de Chine -, les deux acolytes ont, depuis 13 ans, entrepris un projet titanesque et incroyablement courageux : replanter une forêt toute entière malgré leur handicap respectif. Et ils auraient déjà franchi la barre des 10 000 plantations. Sans les yeux et sans les mains. 

En plus de partager un handicap et une province, les deux amis ont également le même patronyme. Des points communs qui ne pouvaient que les rapprocher. Né aveugle d’un oeil à cause d’une cataracte, Jia Haixia n’était pas gâté d’entrée de jeu. Mais le bougre a en plus eu le malheur de perdre l’usage de son deuxième oeil en 2000 après un malencontreux accident de travail à l’usine. La gigne. Au jeu de la malchance, son poto Jia Wenqi n’est pas mal non plus : après trois années de vie "normale", la poisse s’est abattue sur lui et a décidé de lui ôter ses deux bras après qu’il ait eu la mauvaise idée de triturer un cable électrique non-protégé. Plongés dans des galères similaires, les acolytes se sont alors fixés un objectif bien courageux : prouver au monde que la volonté ne s’arrête pas au handicap. 

"Tu seras mes bras, je serai tes yeux"

Amis depuis toujours, Jia & Jia ont décidé d’unir leurs forces pour ne faire plus qu’un. Désormais, les bras de l’un seront les yeux de l’autre. Complémentarité maximale. Et il fallait au moins ça pour accomplir leur but initial : changer une ancienne friche de 8ha en une vaste forêt dans une campagne meurtrie par une carrière ultra-polluante située à proximité. Bonne chance…

Mais il faut bien plus qu’un petit préjugé naïf pour démotiver nos deux ambitieux gonflés à bloc. Pour eux, prouver qu’ils peuvent accomplir telle prouesse, c’est aussi prouver que tout le monde peut agir pour la planète. "Si deux hommes handicapés sont capables de planter des arbres, imaginez ce que d’autres personnes pourraient faire si elles décidaient d’agir, s’extasie Jia Wenqi. Quand on travaille ensemble vers un but commun, tout est possible". Difficile de les contredire là-dessus. 

Un duo au secours de la Chine

Il y a quelques temps, le duo joignait tout juste les deux bouts grâce aux aides sociales dont il bénéficiait. Mais depuis qu’ils ont débuté leur plantation de masse, Wenqi et Haixia disposent d’un petit revenu sorti tout droit des poches du gouvernement. Une sorte de prime à la bonne action. Alors chaque jour, Jia Wenqi embarque son ami de toujours sur ses épaules pour traverser la rivière les séparant de leur pépinière. 

Devenu le pays le plus pollueur de la planète, la Chine produit à elle seule un quart des émissions de gaz à effet de serre qui étouffent le monde. D’après des chiffres officiels, 4 000 personnes y trépassent chaque jour, la faute à la pollution. Une urgence que les hautes autorités ont enfin décidé de prendre au sérieux avec une opération dépollution d’envergure. Autant dire que les bonnes initiatives sont les bienvenues, d’autant plus lorsqu’elles viennent de deux amis qui ont su faire de leurs faiblesses mutuelles une force sans limite. Un exemple à montrer dans toutes les bonnes écoles. 


A lire aussi sur Hello Demain : 50 millions d'arbres plantés en 24h en Inde ! 

Source image : © Cctvnews.tumblr / Kindnessblog

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Déchets et gestes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe