En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Optimiam, l'appli qui dévore le gaspillage

La faim ne justifie pas les moyens

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 25 mai 2016

Antoine Lebrun

Optimiam, l'appli qui dévore le gaspillage

Votre smartphone s’attaque au chantier du gaspillage alimentaire. L’application Optimiam recense les invendus que les commerces autour de vous souhaitent lâcher au rabais. Sélectionnez le produit désiré et rendez-vous dans le magasin en question au plus vite. Une course contre la montre et le gaspillage.

Un donut au chocolat à 0,90€ au lieu du double ça vous fait saliver hein… Ok, ça n’est pas de la super bonne bouffe mais il faut bien se faire quelques petits plaisirs. Nous faire plaisir, c’est précisément le but d’Optimiam. Lancée fin 2014, cette appli commence à s’implanter réellement à Paris. Le principe est simple comme bonjour : pour éviter de jeter leurs produits frais mais invendus, les commerçants partenaires les proposent au rabais. Les gourmands les plus rapides peuvent alors se jeter sur l’occasion. A la clé : entre 10 et 60% d’économies ! Une telle affaire mérite bien une petite suée. 


Aux petits soins

Pas besoin de prix Nobel pour comprendre le fonctionnement de l’appli, c’est bête comme chou. Une fois géolocalisé, vous consultez les offres disponibles autour de vous. Vous pouvez même activer les notifications pour être le premier informé lorsqu’une nouvelle annonce est publiée. Sur chaque offre figure le produit, évidemment, sa localisation, sa réduction ainsi que sa durée de disponibilité. Vous mettez ensuite le fruit de vos envies dans votre panier et vous courrez en magasin. Car oui, premiers arrivés, premiers servis. Une fois sur place, vous n’avez plus qu’à saisir le code inscrit sur la caisse du commerce dans l’application et le tour est jouée.

Aux petits oignons

En Île-de-France, Optimiam s’est clairement fait une place. Connectez-vous et vous constaterez que l’offre est pléthorique. Du commerce indépendant (principalement des boulangeries ou des traiteur asiatiques) aux mastodontes de l’alimentaire (Subway, Paul,…), l’appli propose une large palette de possibilités. Et la bonne nouvelle c’est que les supermarchés commencent aussi à s’y mettre (surtout en banlieue en revanche). Installée à Paris, la tendance fleurit peu à peu en France puisque des villes comme Rennes, Nice et même Strasbourg se sont lancées dans l’aventure récemment. Si on vous disait que vous feriez des économies en luttant contre le gaspillage et en faisant du sport (être le premier sur place, ça se mérite), vous signerez tout de suite… Alors dépêchez-vous un peu !

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Droit dans mes bottes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe