En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le Flyboard Air, cette "planche" qui veut nous faire voler

Le nouveau joujou des casse-cou...

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 14 avr. 2016

Antoine Lebrun

Le Flyboard Air, cette "planche" qui veut nous faire voler

Depuis la nuit des temps, l’Homme aime à s’imaginer planer au-dessus du monde, dominant les villes et les océans. Zapata Racing prétend, dans un vidéo fraîchement publiée, pouvoir nous faire voler grâce à sa dernière création : le Flyboard Air.

Zapata Racing, ça vous dit quelque chose ? Cette entreprise française, basée à Marseille, s’est spécialisée dans la conception d’engins hydropropulsés tels que le Flyboard. Mais si, c’est cette sorte de Jetpack placé sous les pieds qui, attaché à un jet-ski, vous propulse en lévitation au-dessus de l’eau. Eh bien la société, via son fondateur Franky Zapata (plusieurs fois titré aux Championnats du Monde de jet-ski), a décidé d’aller encore plus loin. Faites place au « Flyboard Air » ! 


Voler, ce rêve fou qui prend forme

Puisqu’on peut planer au-dessus de l’eau, pourquoi ne pas le faire au-dessus du vide ? Avec le Flyboard Air, voler n’a jamais paru plus accessible. Vous imaginez déjà un sac à dos à enfiler pour que d’immenses flammes vous envoient dans les airs… Mais vous êtes complètement à côté de la plaque. Ou plutôt du skate. Car l’engin est en réalité une sorte de planche sur laquelle le pilote grimpe. Dans le même temps, il gère une télécommande à gâchette lui permettant de maîtriser la puissance des moteurs. Une fois en l’air, un simple penchement de corps modifie la trajectoire. Ca vous donne envie mais vous n’êtes pas encore très chaud pour essayer ? On vous comprend. 

Seuls quelques rares détails techniques ont filtré sur l’objet. Fruit de quatre années de travail, la machine peut, d'après ses concepteurs, atteindre la vitesse phénoménale de 150 km/h et grimper à plus de 3 000 mètres d’altitude. On vous déconseille tout de même de monter si haut : pour l’heure, l’autonomie du Flyboard Air n’est que de 10 minutes, mieux vaut être sur terre quand l’engin lâchera…

Pour plus d’informations, il faut jouer à la devinette devant les premières images de vol. On remarque assez facilement que l’appareil n’est pas équipé d’hélices. Comment vole-t-il alors ? Il semblerait que des tuyères soient placées sous la « planche », en témoigne la vibration de l’air durant la lévitation. On devine (et espère) aussi qu’une réserve de carburant se cache quelque part, dans le Flyboard Air ou dans le sac à dos du pilote. 

Vous l'aurez compris, l’invention n’est encore qu’un prototype et ne sera pas commercialisée cette année. Le temps de faire quelques tests plus poussés. Ne vous pressez pas, on peut patienter encore un peu avant de prendre notre envol. 

Source image : © technobuffalo.com

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Les bolides de demain

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe