En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Amsterdam : la mairie prête ses locaux et véhicules gratos

Une offre ouverte à tous... Mais surtout aux sociétés à impact social positif !

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 13 déc. 2016

Amsterdam : la mairie prête ses locaux et véhicules gratos

On parle souvent de la Scandinavie et de sa qualité de vie irréprochable. Mais bien moins loin de chez nous, une capitale chère à Jacques Brel ne cesse de montrer le bon exemple en matière de savoir-vivre et de bonnes initiatives. A Amsterdam, tout est mis en oeuvre pour que rendre la vie encore plus plaisante qu’elle ne l’est déjà. Nouvelle preuve avec la dernière bonne idée de la municipalité.

A force de vous le rabâcher, vous allez bien finir par comprendre qu’Amsterdam est l’une des meilleures villes de la planète. Et il n’y a pas photo : plus de vélos que de voitures depuis 1995, du Wi-Fi troqué contre la pureté de l’air et un futur village voisin zéro déchet. Vous trouvez encore le moyen d’en douter ? On a autre chose pour vous convaincre. 

Depuis maintenant 3 ans, la capitale néerlandaise a choisi d’adopter une politique alternative remettant les habitants au coeur des débats. Et quoi de mieux que de chouchouter ses occupants pour récolter les suffrages ? Alors pour prouver son irréprochable bonne volonté, la municipalité a décidé de frapper fort en favorisant le partage de ressources matérielles et immatérielles entre ses habitants. Pour faire plus simple, la mairie accepte de partager ses locaux et véhicules avec les habitants et surtout dans la gratuité la plus totale. Une grande première en Europe. 

Priorité aux projets sociaux positifs

Comment ça se passe ? Grâce à une application, assez proche d’Airbnb, la municipalité regroupe les salles inoccupées et permet aux habitants des les réserver gratuitement. Mais comme ouvrir le marché à tous aurait été bien trop simple, la ville a décidé de donner sa priorité aux projets à impact social positif. En gros, si vous êtes une société ou une association désireuse de répandre le bien autour de vous, vous pourriez être exemptée de loyer professionnel. Digne récompense pour noble cause. 

C’est juste du gâchis de ne pas le faire, surtout que les habitants en ont besoin
 Nanette Schippers, responsable innovation pour la ville d’Amsterdam, sur le site Apolitical.

D’ici la fin de l’année, une bonne quinzaine d’espaces seront mis à disposition du public. En cas de succès, l’opération pourrait concerner plus de 100 bâtiments inutilisés. Mieux encore : le concept pourrait rapidement s’étendre aux véhicules et aux outils municipaux. Pour ce faire, une jeune start-up vient de développer un système d’autopartage local. Plutôt que de perdre des heures à s’échanger les clefs de voitures, les autos ont été converties afin de permettre l’ouverture de leurs portes à distance via un smartphone. 


Pour réserver votre aller simple, c’est par ici !

Source image : © Huffpost / Antoine Lebrun

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Emporté par la foule

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe