En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Au Mékong, un projet de maisons connectées au milieu des rizières

Dans les zones rurales reculées du Mékong où l'électricité manque, l'ePOD offre un logement décent abordable avec de l'énergie solaire et du Wi-fi

Ecrit par Chi Tam Publié le 21 déc. 2016

Chi Tam

Au Mékong, un projet de maisons connectées au milieu des rizières

À Hello Demain, on a envie d'inventer ensemble un monde meilleur. C'est pour ça qu'on vous invite à venir vous exprimer pour partager des découvertes qui font avancer la planète, et le respect de l'environnement. Aujourd'hui nous accueillons Chi Tam, qui a pris sa plume pour vous écrire du Vietnam (Hello Demain sans frontières !) et vous présente le projet étonnant de son cabinet d'architecture. Des maisons connectées au beau milieu des rizières, les ePOD. Non, on n'écoute pas de musique avec !

"Le pop-up ePOD est une petite maison intelligente abordable, low-cost. Elle coûte seulement 4 500 $ à construire. Il s'agit d'une sorte de “POD”, vous savez, ces cabanes à installer n'importe où. Sa particularité : elle peut recevoir des panneaux photovoltaïques et du Wi-Fi, et est idéale pour les personnes vivant dans les campagnes reculées et souffrant des coupures d’électricité. 

La region du delta du Mekong est en effet l'une des régions les plus pauvres du Vietnam, bien loin des zones d’expansion économique des villes du Sud. La plupart de ses habitants n’ont pas d’habitation décente (comparé à d'autre régions, on y compte le plus haut taux de maisons pauvres temporaires), l’électricité y est rare (environ 5h par jour à cause des coupures) et il n'y a presque pas internet. La zone est remplie de détritus, dûs au manque de gestion des déchets. Pour couronner le tout, cette campagne reculée a un des niveaux d’éducation les plus pauvres du Vietnam, et il fait souvent totalement noir à 6h du soir, ce qui fait que les enfants ne peuvent pas travailler sur leurs cours le soir.

L'ePOD ("e" pour économique, environnemental, et électrique) peut capturer le vent et le soleil, deux éléments totalement gratuits et illimités dans la nature. Mais l'ePOD peut donner encore plus aux personnes dans le besoin : en plus d'un logement décent très abordable, il procure de l’électricité gratuite quand il y a des coupures, et enfin le Wi-Fi pour les parents et les enfants.

Aïe, ça va couper

Le sud lointain du Vietnam est en prise à de sévères restrictions d’électricité, spécialement dans les zones rurales et ce problème va s’aggraver dans les futures années. En effet, la production nationale d’électricité prévue sera encore de 10-15% inférieure à la demande d’énergie selon EVN (Electricité du Vietnam). L'État a planifié de faire fonctionner des centrales thermiques au diesel pour produire environ 5 milliard kilwatt-heures par an dès l’année prochaine, ce qui permettra d'alimenter le Sud-Vietnam. Selon la Banque Mondiale, environ 66,2 % de la consommation énergétique du pays vient des combustibles fossiles. La demande de l’électricité du Vietnam est estimée à 13 % par an pour les 4 prochaines années, à cause de la croissance rapide de l’économie. Dans le delta du Mekong, la situation est même pire pour les gens dans le besoin, car il n’y a pas d’électricité pour tous. Pratiquement toute la production électrique est réservée en priorité aux grandes villes et aux parcs industriels. Du coup, les paysans vivant dans les zones rurales reculées vont de plus en plus faire face à des coupures d’électricité dans les prochaines années.

L'écologie démocratique

Le projet "POD" une coque protectrice très bon marché, coûte seulement 4 500 $. Il faut prévoir aussi 3 500 $ pour le système d’électricité solaire (des panneaux photovoltaïques fonctionnant avec des anciennes batteries de voiture)-.Nous l'avons voulu accessible, pour que les plus pauvres puissent se l’offrir. Pourquoi "pop-up" ? Parce qu'il est facile à construire et à installer dans n’importe quel type d’environnement. C’est ce qu’on peut appeler le concept de l’écologie démocratique inspiré par la "maison tube" vietnamienne, faite de 3,50m large et 12,50 long. Le ePOD est peut-être petit, il fait seulement 40 m2, mais il est plein d’espaces optimisés intelligents pour toute la famille.

Nous avons imaginé un coin bureau avec Wi-Fi, une zone de vie centrale (TV, diner, espace flexible), une cuisine, une salle de bain, et une chambre avec un lit superposé. Au-dessus de la cuisine, il y a un local technique pour le système photovoltaïque et le réservoir d’eau. Au-dessous, il y a le réservoir d’eau domestique et la fosse septique.

Une bonne isolation

Ce projet est dessiné en fonction du "design climatique passif" pour réduire les apports thermiques grâce aux doubles murs ventilés, aux panneaux sandwich en matériau isolant en toiture, et la circulation de l‘air ambiant est assurée avec les fans et via les ouvertures et les persiennes.

L’ePOD peut recevoir 20 m2 de panneaux solaires sur la toiture pour produire et stocker de l’énergie via les batteries en cas de coupures. C’est un projet réaliste qui peut servir les communautés dans le besoin et il peut vraiment avoir un impact immédiat par exemple en offrant un logement décent, et le début d’une nouvelle vie. Mais surtout, l’ePOD grâce à l’électricité, et au Wi-Fi est plus qu’un refuge, qu’un toit. L’ePOD peut emmener les paysans des travaux de rizière dans le XXIème siècle. Il peut offrir la connexion à internet, ce qui est énorme. Plus qu’un toit, le pop-up ePOD peut donner au paysan pauvre l’espoir d’un futur meilleur pour toute sa famille.

Article édité par la rédaction d'Hello Demain.


Ce projet va-t-il voir le jour ? Vous avez des questions à poser à Chi Tam ? Laissez vos commentaires.

Source image : © TAMA Architects

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Les temps changent

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe