En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

La start-up qui traduit toutes les langues en temps réel

On me dit dans l'oreillette que votre ancien prof d'anglais vous interdit de lire cet article...

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 19 mai 2016

Antoine Lebrun

La start-up qui traduit toutes les langues en temps réel

Dites adieu à la barrière de la langue. Waverly Labs, une start-up américaine, a mis au point une oreillette qui, reliée à un smartphone, traduit toutes les langues en temps réel. Un pas de géant pour le tourisme mondial et pour les sous-doués en langues étrangères.

Qu’il est loin le temps des voyageurs aventuriers munis de leur dictionnaire de traduction… A l’heure où Google Map a remplacé les cartes et où les smartphones ont détrôné les appareils argentiques, l’innovation n’entend pas s’arrêter là. Waverly Labs, une start-up new-yorkaise, a inventé un moyen de traduire n’importe quelle langue en temps réel. De quoi faire tomber toutes les barrières. 


Le système, baptisé Pilot, est simpliste : chaque interlocuteur possède une oreillette reliée à un smartphone via bluetooth. Lorsque l’un prend la parole, l’autre reçoit une version traduite dans la foulée. Oui, c'est aussi facile et rapide que ça... Si le concept nécessite la présence d'une oreillette pour tous, la société espère aller encore plus loin en captant le son environnant. Vous ne raterez alors plus rien en vous baladant dans les rues d’un pays étranger. Vous entendrez même la mégère derrière vous se moquer de votre accent lamentable. Quel luxe !

L’accent plus fort que la technologie

Pilot devrait ravir les dragueurs cosmopolites. C’est d’ailleurs après être tombé amoureux d’une Française que le fondateur a eu l’idée de créer les oreillettes polyglottes. Disponible en pré-commande à compter du 25 mai, le système est onéreux : entre 249 et 299$ en boutique. Pour l’heure, la technologie permet seulement de traduire les langues latines et romanes que sont l’anglais, le français, l’italien et l’espagnol. Si d’autres dialectes devraient rapidement suivre, un autre facteur pourrait donner du fil à retordre aux développeurs : l’accent. D’après les créateurs, un fort accent peut perturber le service. Il va donc falloir choisir vos acolytes d’oreillette. Ou revenir à l’apprentissage ancestral des langues étrangères…


Si Google ou Skype proposent d’ores et déjà des applications de traduction évoluée, Pilot promet de le faire en instantané et avec un seul et unique objet. Waverly Labs devrait dévoiler son application (qui fonctionnera en hors-ligne) durant l’été et faire taire (ou raviver) les critiques. Une invention qui saura, à coup sûr, profiter aux touristes éphémères. Pour les autres, il reste tout de même vivement recommandé de garder les oreilles vierges, facilitant ainsi l’assimilation d’une langue inconnue. 

Source image : © huffingtonpost.com

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Emporté par la foule

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe