En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Les arbres de Rotterdam se jettent à l'eau

Promenade en forêt aquatique

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 24 mars 2016

Antoine Lebrun

Les arbres de Rotterdam se jettent à l'eau

A l'heure où les forêts disparaissent chaque jour un peu plus, des entrepreneurs hollandais ont trouvé une solution à la reforestation : planter des arbres... sur l'eau. Une initiative innovante qui a pris vie dans le port de Rotterdam.

Déforestation, expansion des villes, réchauffement climatique... De nombreux facteurs menacent aujourd'hui nos espaces verts. Mais des entrepreneurs néerlandais ont trouvé la parade en plantant des arbres sur l'eau du port de Rotterdam aux Pays-Bas. Initialement destinés à être broyés par la ville en raison de travaux dans leur secteur, ces arbres vivent désormais une seconde jeunesse au rythme du Rhin

Rotterdam n'a pas peur de se mouiller

Remontons quelques années en arrière au moment de la genèse du projet. En 2012, l'artiste-designer Jorge Bakker réalise "In search of habitus", une oeuvre censée représenter la relation entre les habitants de Rotterdam et la nature de leur ville. Le designer met en scène de petits arbres qui, reliés à des flotteurs de pêche, stagnent à la surface de l'eau d'un aquarium

Séduits par l'idée, Jurgen Bey, Anne van der Zwaag et Jeroen Everaert du collectif Mothership (organisation facilitant l’accès à la culture en intégrant des œuvres d’art au cœur des villes), décident de tester le projet grandeur nature. Après un premier essai concluant en 2014, l'équipe de choc a inauguré, le 16 mars dernier, sa mini-forêt flottante. Une innovation qui sent bon au pays de la tulipe. 

Comment des arbres peuvent-ils flotter sur l'eau ? Rien à voir avec Jésus-Christ en tout cas. Les végétaux sont portés par des bouées auparavant utilisées dans le port et donc spécialement conçues pour l'eau. Tous les composants nécessaires ont été recyclés, appuyant un peu plus la dimension environnementale du projet.


Pour l'instant, seule une vingtaine d'arbres ont été plantés sur l'eau du Rijnhaven. Si elle n'est encore qu'une amélioration esthétique du port et une curiosité touristique, cette innovation ouvre la porte à un nouveau genre de reforestation des espaces urbains. Et si demain, les promenades du dimanche se faisaient...en bateau ? 


Source image : © labrecheurbaine.com

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Emporté par la foule

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe