En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Paris aura sa monnaie locale en 2017 !

Paris sied la monnaie

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 19 août 2016

Paris aura sa monnaie locale en 2017 !

L’euro va avoir de la concurrence à Paris. Après une trentaine d’autres villes, la capitale s’apprête à adopter à son tour une monnaie locale. D’après le Président de l’association "Une monnaie pour Paris", la mise en circulation de la "Seine" (le nom évoqué pour cette monnaie) sera effective à l’automne 2017.

Si on vous parle du Stück, de l’Elef ou encore du Tookets, vous nous prenez pour des dingues ? Si oui, vous avez tort. Ces drôles de noms sont respectivement ceux des monnaies locales de Strasbourg, Chambéry et Pau. En France, une trentaine de villes possèdent leur propre monnaie. Jusqu’alors épargnée, Paris est la prochaine sur la liste. Et on vous laisse deviner le doux nom qu’elle portera… Indice : elle coule au coeur de la capitale. Bingo, la monnaie made in Paris s’appellera la Seine et débarquera d’ici l’automne 2017. Une petite révolution monétaire lourde de symbole.

Avant de développer le projet, parlons un peu de la monnaie locale en soi. Rendue légale en 2014 par la publication d’un article de la loi Economie Sociale et Solidaire (ESS) paru dans le Journal officiel, la monnaie locale et complémentaire ne cesse de convaincre les municipalités. Le but : développer l’économie circulaire en relocalisant l’activité et en créant de l’emploi. Dans les faits, les utilisateurs échangent leurs euros contre la monnaie locale dans les banques partenaires ou les comptoirs de change. Ensuite, libre à eux de la dépenser chez les commerçants agréés rentrant dans le modèle "solidaire". Et les habitants ont tout à y gagner : la conversion récompense l’utilisateur dès lors que les valeurs augmentent. A Boulogne-sur-Mer par exemple, 1 euro est égal à 1 Bou’sol. Mais vous obtiendrez 21 Bou’sol contre 20 euros. Soit 5% de gain non-négligeable à mettre dans votre besace. 

Par ici la monnaie locale

Le projet parisien, c’est Lucas Roquette-Berlon qui s’en occupe. Président de l’association "Une monnaie pour Paris" depuis sa création en janvier 2016, le jeune homme a expliqué les bienfaits de son action sur les ondes de France Info. "La monnaie locale permet à tout le monde de parti­ci­per et de voter pour les orien­ta­tions de la monnaie". En d’autres termes, la monnaie locale est une solution de lutte anti-mondialisation. 

Pour Lucas Roquette-Berlon et sa bande de 10 collègues, le temps commence à presser et la seconde vient d’être passée. D’après France Info, une grande réunion publique entre commerçants et citoyens devrait avoir lieu à l’automne. De quoi rendre la création de cette monnaie possible à l’automne 2017. Mais il y a un hic : la Mairie de Paris étudierait actuellement un projet similaire. "Pas de concurrence avec les idées déjà lancées", assure l’Hôtel de Ville. Mouais... 

La mairie rend la monnaie de sa pièce

A la Mairie, Antoinette Guhl s’occupe de ce développement parallèle. L’adjointe char­gée de l’écono­mie sociale et soli­daire, de l’in­no­va­tion sociale et de l’éco­no­mie circu­laire s’est confiée à 20 Minutes : "Nous avons lancé au cours du premier semestre une étude interne de faisa­bi­lité afin de pouvoir mettre en place une monnaie locale. Plus préci­sé­ment une monnaie complé­men­taire. Il s’agit d’un vœu porté au budget de la ville par les Verts en décembre 2015. Nous étudions actuelle­ment les contours, la forme, l’objec­tif, la tech­no­lo­gie, le support, et la fisca­lité d’une telle monnaie". Mais l’élue maitrise son sujet et est parfaitement au courant du projet mené par "Une monnaie pour Paris". Pas de doute pour elle, "il est préfé­rable de s’en­tendre sur un seul support". Reste à savoir si les deux parties s’entendront. Mais une chose est bel et bien sûre : Paris aura bientôt sa propre monnaie. 

Source image : © Bioalaune

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Emporté par la foule

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Les dossiers liés

Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe