En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Quand nos murs absorberont la pollution

Le béton Biodynamic, un mot qui nous propulse dans le futur

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 4 mars 2016

Antoine Lebrun

Quand nos murs absorberont la pollution

L'Italie a des idées et le montre. Une entreprise de cimenterie a inventé un béton révolutionnaire. Sa particularité ? Il absorbe la pollution présente dans l'air qui l'entoure. Et ça, ça nous en bouche un coin.

Elle est partout ! Dans nos rues, nos maisons, nos poumons... Eh oui, la pollution ne nous lâche jamais. C'est justement cette anomalie qu'une ambitieuse entreprise italienne a voulu combattre  à travers un défi énorme : bâtir des structures immobilières révolutionnaires. Italcementi, 5ème producteur mondial de ciment, a crée le béton Biodynamic, un revêtement unique capable d'absorber cette saleté qui nous pourrit la vie.

C'est bien beau tout ça, mais comment ça marche ?

De couleur blanchâtre, le béton Biodynamic est composé d’agrégats recyclés et de dioxyde de titane. Grâce à un phénomène appelé "photocatalytique", il se sert des rayons lumineux du soleil pour capturer certaines particules en suspension dans l'air et les transformer en sels inertes. Ces résidus sont ensuite débarrassés par le ruissèlement des eaux dès la première pluie. Simple (ou presque) et surtout très efficace. 

Entreprise en plein essor...et en crise

Une technologie qui a déjà fait des émules puisqu'elle a été sélectionnée pour revêtir le Palazzo Italia, édifice phare de l’exposition universelle qui s'est tenue à Milan en 2015. Au total, 9 000 mètres carrés de la surface externe du bâtiment ont pu être recouverts du béton magique.

Tout va bien pour Italcementi donc ? Pas vraiment... Malgré un chiffre d'affaires en hausse en 2015 (même supérieur aux prévisions les plus optimistes) et le rachat de 45% des parts par le géant allemand HeidelbergCement, le groupe italien a subi d'immenses pertes financières à hauteur de 69 millions d'euros l'an dernier. Les idées c'est bien, l'argent c'est mieux. 

La vidéo qui va bien pour tout comprendre parfaitement !


Un bâtiment innovant capable d'absorber la pollution fait ses preuves en Italie par Gentside Découverte
Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Droit dans mes bottes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe