En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Treeman, l’homme-arbre ultra branché de Venice Beach

Un superhéros écolo comme Marvel n'en a encore jamais fait

Ecrit par Antoine Lebrun Publié le 25 août 2016

Antoine Lebrun

Treeman, l’homme-arbre ultra branché de Venice Beach

La technologie n’a pas de limite et le prouve un peu plus chaque jour. Désormais, les arbres peuvent marcher. Non, on déconne. Le seul arbre sur pattes s’appelle Treeman et arpente les rues de Venice Beach en Californie. Sous son costume, Lionel Powell a un objectif : rendre les gens heureux et leur montrer à quel point la nature est belle.

Puisqu’on se tue à vous dire que les arbres sont vivants ! Elle nous entoure un peu partout, elle gagne les villes et les quartiers d’affaires mais beaucoup peinent encore à lui accorder de l’importance. Elle, c’est la verdure. Au fil du temps, la fibre écolo qui sommeille en chacun de nous se réveille et essaye de faire des arbres un point névralgique de nos villes. Si la situation tend vers l’amélioration, un petit coup de pouce n’est jamais de refus. 

Dans les rues de Venice Beach en Californie, le bon samaritain de la nature s’appelle Treeman (l’homme-arbre). Paré de verdure et perché sur 3 mètres d’échasses, cet énergumène arpente les pavés, se dissimule au milieu des haies et enlace les passants à longueur de journée. Et n’allez pas croire que la mairie le paye pour ça, c’est son plaisir. La raison de son action, il l’explique lui-même pour 60 Second Docs : "J'appelle ça le réveil des arbres. J’aide juste les gens à remarquer les arbres, à s'arrêter et à venir sentir les fleurs tout autour". Un message matraqué à grand coup de câlins et d’accolades bienveillantes. 

De Disney à Treeman en passant par Playboy

Sous ce costume plus vrai que nature constitué de feuilles et d’algues se cache Lionel Powell. A 54 ans, cet artiste aux allures de superhéros urbain déambule dans les travées de la ville depuis 6 ans maintenant. "Je suis un phénomène naturel, raconte l’original. Je cherche à montrer aux gens qu'ils ne sont pas juste des êtres marchant sur la Terre mais qu'ils sont la Terre." Une nouvelle passion toute naturelle à la vue de son parcours. Il y a 20 ans, Lionel créait des costumes sophistiqués pour le parc d’attraction Disney World d’Orlando (Floride). Un don pour la création qui le pousse vite à concevoir ses propres costumes. En 2008, il fait une brève apparition dans le film Hancock avec Will Smith où il se cache (encore) dans les rouages d’un robot. La suite logique pour Lionel Powell était donc de créer son propre personnage. 

Tout sauf une vieille branche

Mais toute vedette a ses contraintes : pour devenir Treeman, Lionel doit subir une séance de maquillage pouvant durer jusqu’à 2 heures. Une éternité qu’il rentabilise largement. "Je l'ai vu sortir et danser en Treeman jusqu'à 12 heures d'affilée, s’impressionne Michael Angelo, réalisateur d’un documentaire sur le superhéros écolo intitulé "A DocumenTree" prévu pour novembre 2016. Donnez lui un jus de fruit ou quelque chose dans le genre et ça le rendra heureux." Car oui, la célébrité de l’homme-arbre lui a ouvert les portes de nombreux évènements. De la grande parade en hommage à Martin Luther King de Los Angeles en 2014 au Manoir Playboy aux côtés du fondateur Hugh Hefner, Lionel Powell est sur tous les fronts. Une popularité qui ne prend pas le pas sur ses convictions, en témoignent les oeuvres de charité auxquelles il participe. D’ailleurs, toute cette mise en scène n’est absolument pas motivée par l’argent : Powell vit de dons et mécénat. "Si je peux continuer à faire cela gratuitement, je continuerai pendant toute ma vie." Jusqu’à devenir un arbre centenaire ? 

Source image : © Argonautnews / A DocumenTree

Récompensez ce chroniqueur par un like !
Dossier Dossier Droit dans mes bottes

Rejoins le projet Hellodemain et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe


Rejoins le projet Hellodemain
et fais partager aux autres tes découvertes

Je participe